La publicité est-elle compatible avec la transition écologique ?

Publicité et transition écologique

 

pub-1La transition écologique s’est trop longtemps focalisée sur une approche trop strictement économique : économie de fonctionnalité, collaborative, décroissance, nouveaux indicateurs de développement, économie circulaire, L’impression dominante était que la réussite de la transition était une affaire d’économistes dans laquelle le citoyen n’avait pas sa place. C’est croire que les graphiques, chiffres et courbes peuvent être des déterminants de l’histoire, alors même que le moteur de nos évolutions réside surtout dans nos représentations et notre imaginaire.

La publicité, parce que sa mission principale est de nous faire vendre en permanence de nouveaux produits et services, a une responsabilité majeure. D’abord parce qu’elle participe directement d’un modèle économique de croissance basé sur un modèle de consommation aux conséquences environnementales majeures, mais aussi et surtout parce qu’elle nous diffuse un modèle où notre idéal de bonheur reposerait sur notre capacité à consommer toujours plus.

.

page-de-pub

Bizarrement et en dehors des mouvements liés à la décroissance ou des critiques sur les dérives en matière d’affichage externe ou de greenwashing, la publicité a rarement été analysée dans sa responsabilité face à la nécessaire transition écologique. J’ai constaté que ce sujet était très clivant, Certains pensent que la publicité est un facteur dominant d’empêchement de renouvellement d’un système économique qui court à sa perte, et d’autres pensent que la publicité n’est qu’un reflet de notre époque, que sa responsabilité est infime. Beaucoup de publicitaires utilisent l’argument que la publicité n’aurait pas de responsabilité propre car elle ne serait qu’un reflet de nos évolutions.

.

LPM imaginairesJ’ai effectué ce travail en complément d’une première réflexion que j’avais faite en 2015 sur les nouveaux imaginaires du développement durable. Le rapport présenté ne vise pas à accuser le monde publicitaire ou à l’exonérer, il cherche à comprendre une problématique en esquissant et en mettant au débat quelques pistes de solutions.

Je remercie la Fondation Nicolas Hulot d’avoir permis l’ouverture de ce débat.

Lien vers l’article: > Publicité & Transition écologique

Télécharger le document: Document pdf Publicité & transition

Publicité et Big Data

Le Conseil d’Ethique Publicitaire que préside Dominique Wolton a lancé il y a quelques mois un groupe de travail sur le sujet « Publicité et Big Data ». J’étais le rapporteur de ce groupe de travail et j’ai proposé d’ouvrir une consultation publique sur le sujet avec l’objectif d’améliorer le contenu de cet avis. L’avis est ici, n’hésitez pas à faire vos observations. *Avis Big Data

La communication et l’intelligence économique

Parution du N° 42 de la revue « Communication & Organisation » que j’ai eu plaisir à coordonner avec Nicolas Moinet, sur le thème « La communication, dimension oubliée de l’intelligence économique ». Ce N° comporte un autre de mes articles en varia « de la contestation du greenwashing à l’accroissement de la régulation publicitaire ».

 

Liens
Conseil Paritaire de la Publicité

Mon mandat de 3 ans au Conseil Paritaire de la Publicité se termine. Un beau boulot d’équipe sur l’argument écologique dans la publicité notamment. Bonne continuation aux nouveaux.