Eric Giuilly. Affaires de com’. Stratégies gagnantes, Stratégies perdantes

Odile Jacob. 238 pages.
L’ex Président de Publicis Consultants présente les six principes de base de la communication.

1. Savoir choisir son terrain
2. Savoir préparer le terrain
3. Savoir occuper le terrain
4. Savoir se mouvoir sur de nouveaux terrains
5. Savoir changer de terrain
6. Savoir traverser un terrain miné
Chaque principe est illustré par de nombreux exemples comme Alcan, Sanofi, Mittal, Société Générale, LVMH, … Les réussites présentées sont souvent des cas gérés par l’auteur et ses équipes. Il reste un livre utile aux étudiants et aux professionnels pour la description et l’analyse des cas.

François Regnault. SNCF, la mutation impossible?

Jean Claude Gawsewitch. 220 pages.
Un livre bien interessant pour 2 raisons. D’abord, il décrit de l’intérieur les événements majeurs de l’entreprise et donne une version interne d’événements dont la presse a parlé. L’auteur date du 30 aout 2008 et l’incident en gare d’Aubagne qui occasionna d’importants retards, le début d’une communication de crise basée sur le client. «L’information aux voyageurs sera traitée au même rang que la sécurité», «Depuis cette période, les points en période de crise commencent toujours par la situation des voyageurs», «l’annonce du retard doit toujours se référé à l’hypothèse la plus noire». Et 2ème interet, l’auteur est clairement en service commandé, on voit donc une stratégie habile de la SNCF de développer son storytelling vers l’externe, et on peut envisager que de nombreux salariés le liront . Le livre comme outil de communication interne/externe, voilà un beau retour aux fondamentaux.

Rachel Carson. Printemps silencieux, avec une introduction d’Al Gore. Editions Wildproject. 2011.